Les Fêtes de la St Louis au fil des années *

   

2016 : Aigues-Mortes, la chevalesresque

2015 : Aigues-Mortes : Tout avait bien commencé ... 

2014 : Aigues-Mortes : Le départ des Croisés

2013 : Aigues-Mortes : Le Grand Départ

2012 : Aigues-Mortes : retour aux sources

2011 : Aigues-Mortes : la médiévale

2010 : Aigues-Mortes hisse l'étendard ... come ai vecchi tempi

2009  : Aigues-Mortes, l'astucieuse

2008  : Aigues-Mortes, l'indécise

2007  : le renouveau de la Fête de la St Louis

2006 : St Louis, Le Retour : les 26 et 27 Août 2006

2005 : la Fête de St Louis fait une pause (!)

2004 : 20 ième anniversaire des Fêtes de la Saint Louis

2003 : Aigues- Mortes, la profiteuse

2002 : Aigues-Mortes, la pieuse

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2016

L'édition 2016 met l'accent sur les chevaliers
avec un grand tournoi dès le 27 août grâce aux Chevaliers Voltigeurs de France.
Au programme :
le Marché Médiéval,
le Campement des Chevaliers,
le Défilé (évidemment)
et pour finir le Spectacle Pyro Musical !!
Magnifique programme en perspective ...

 

Cette année 2016 fût une année calme et aérée ...
La date des 27 et 28 août tout au bout des vacances d'été avait déjà éloigné de nombreux touristes, il en restait malgré tout assez pour faire de cette St Louis, une St Louis Exceptionnelle,
Tranquille et Majestueuse ...
La preuve sur le marché, où la Royauté se promenait et posait spontanément devant les appareils photos ...

 

 

La musique, comme toujours, battait son plein ...

 

 

 

Sur le marché, les animaux de la ferme et la fameuse saladelle ...

 

Sans oublier les lanceurs de drapeaux !

 

Juillet, webmestre du site - Août 2016


Les Fêtes de la Saint Louis 2015

 

La Reine

Les Chevaliers

La Royauté

 

Les Croisés

Les Drapeaux

L'Eglise

 

Les Soldats

Les Saltinbanques

Les Gueux

 

 

Le défilé s'est déroulé le samedi et le dimanche matin sans encombre.

Mais les éléments se sont déchainés en début du dimanche d'après-midi et des trombes d'eau se sont abattues sur la
cité durant deux ou trois heures.

La vie a fini par reprendre son cours mais cette
Saint Louis 2015
aura été la première sous une pluie torentielle.

 

 

 
Juillet, webmestre du site - Août 2015
Merci à Arlette pour les photos.

 

 

 
Les Fêtes de la Saint Louis 2014

 

Prochain départ des Croisés prévu le 24 août 2014 à 22h30.
Dans l'attente de ce départ,
un grand week-end de festivités est annoncé dès le 23 août à 10 heures ...

 

 

La St Louis 2014 : Le départ des Croisés sous le regard bienvaillant de la nouvelle royauté ...

 

 

 

 

 

 

Et toujours les Lanceurs de Drapeaux :)
Merci à Arlette pour les photos

 Juillet, webmestre du site - Août 2014

 

 
Les Fêtes de la Saint Louis 2013
 

"La St Louis 2013 : Le Grand Départ"

"Au matin du 25 Aôut, Saint Louis se rendit à l'Eglise de Notre Dame des Sablons, il invoqua sur son entreprise la bénédiction suprême. Ensuite, il gagna le port et entra dans sa nef "la Montjoie", du nom du cri de guerre que les français lançaient alors dans les batailles.
On se plait, à imaginer la multitude des nefs aux structures puissantes, aux remparts crêneles avec leurs châteaux de poupe et de proue, leur double gouvernail et leur riche pavesade. Et, multiplié par le reflet des eaux, le calt des armes et des amures des gens de guerre en cuirasse, cotte de mailles ou haubert armés du heaume, de l'écu de lance ou de l'épée.                                                   Enfin, On fit voile le 28 Août 1248."

Le Programme 2013

Grande Nouveauté cette année :
Un embarquement Son et Lumière sur le Bassin face à la Tour de Constance
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Saint Louis 2013 a, cette année, particulièrement bien soigné son défilé.

Tous étaient magnifiques, marchant au pas, au son des tambours.

Toutes étaient là, aussi, de la lanceuse de drapeaux à la reine en passant par la porteuse d'eau,
la danseuse du ventre, la cracheuse de feu ... et toutes les autres.

Sur le marché artisanal, animaux, initiations et jeux divers ont enchanté les enfants ...

A la tombée de la nuit, le défilé a annoncé le grand départ. La foule s'est rendue, à sa suite, près du bassin et le roi a embarqué.

Cette Saint Louis 2013 confirme un renouveau bien amorcé l'année dernière. L'embarquement au "son et lumière" particulièrement bien réussi aurait pu être parfait si le Roi n'avait pas tant hésité à ... partir. En effet, après une bonne demi-heure de tours, de détours et de retours sur le bassin, la Montjoie a fini par acoster à nouveau sur le quai et le Roi a ... débarqué. Un retour discret sur une berge éloignée aurait été, sans doute, mieux perçue et bienvenue.
Peut-être l'année prochaine ?  

Heureusement, le feu d'artifice toujours aussi grandiose a vite fait oublier cette légère déconvenue.

 

 
Honneur aux chevaux chargés d'accompagner le Roi et la Reine
durant ces 48 heures médiévales.

 

Juillet, webmestre du site - Août 2013

 

 

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2012

 

"La St Louis 2012 : Retour aux Sources"

Cette année, la Saint Louis sera organisée par la Ville.

Toutes les animations, défilé, marché, camps et ateliers médiévaux seront recentrés à l'intérieur des remparts.

Le feu d'artifice devrait clôturer ce week end entièrement festif
et gratuit !!

Les promesses faites aux mécontents de l'année dernière
sont tenues.

La simplicité et l'authenticité semblent être de mise cette année
et le succès sera, sans aucun doute, au rendez-vous :)

Le Programme 2012

 

 

La Saint Louis 2012

"Quand je serai Grand, je serai Chevalier !"

 

 

 

 

L'ambiance bon enfant, joyeuse et légère a enchanté tous les participants.
Une fête de la St Louis 2012 réussie qui s'est déroulée en toute simplicité.
"La royauté" s'est également renouvellée cette année à la plus grande surprise des habitués. 

 

Nouveau Roi 2012

 

Nouvelle Reine 2012

 Et les Lanceurs de Drapeaux toujours exceptionnels !
Les couleurs changent au fil des ans mais la prestation reste toujours aussi étonnante.

Merci à Eliane pour les photos 2012
 D'autres photos du campement et du marché artisanal ainsi que des vidéos du défilé sur la page FB
Juillet, webmestre du site - Août 2012

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2011

"La St Louis 2011 : Fidèle à elle-même.

 
Au programme les 19, 20 et 21 Août 2011 :

Toutes les animations sont recentrées dans le village médiéval payant
de même que le marché (!!)
 (sans commentaire, j'en avais déjà fait en
2003)

La remise des clés
et les défilés se feront comme d'habitude dans la cité.

et.

 et ..

 et...

Souvenez vous, l'année dernière,

2010 : Edition Spéciale Facebook

des tonnes de photos arrivaient sur la page facebook.
Je n'ai pas pu toutes les enregistrer ici sur le site, mais vous pouvez les retrouver dans les albums de la page. Merci encore à vous tous :)

 21 août 2011 : Au final, les aiguesmortais ont du montrer "ventre bleu" aux caisses du village médiéval afin de s'acquitter du droit de passage au grand dam des "Touristes de la St Louis" qui, eux, ont du verser la dîme règlementaire, tout comme à la Grande Epoque où pour passer la Tour Carbonnière les tarifs étaient les suivants :
5 deniers pour les charrettes
2 deniers pour un homme à cheval
3 sols pour un porc
3 deniers pour un bateau
6 deniers pour un étranger

St Louis qui était loin d'être aussi "juste" que l'Histoire aime le raconter a dû en être ravi. Il faut savoir que les "Touristes de la St Louis" sont pratiquement des aiguesmortais d'adoption qui tous les ans reviennent mais ... jusqu'à quand ??
Juillet, Webmestre du site, 21 août 2011

 

Photo d'Eliane

 

 

 

Les Fêtes de la St Louis se suivent et ne se ressemblent pas.
L'année dernière, tout le monde était ravi. Cette année, les mécontents racontent leur déception :

       

'Je me suis rendue à la fête de la Saint Louis, le samedi 20 août de 15h à 23h30.
Bien sur, les années précédentes, cette manifestation culturelle était gratuite avec des stands et animations dans les remparts et une entrée dans le village médiéval payante pour les spectateurs mais gratuites pour les gens en costume d'époque.
Cette année, grosse déception : une entrée à 6€ pour tous, costumés ou pas mais qui devait en retour (selon ce qui était dit sur le site de l'Association des Médiévales) être un gage de qualité.

Constat sur place :

 

 Dans les remparts plus aucun stand ni animation (excepté le défilé). Les stands étant regroupés près des remparts sud et dans le village médiéval. Certes, il y avait plus de stands dans le village mais sur la globalité il y avait deux fois moins de stands que les autres années.

 Des stands qui devaient être plus authentiques :
"Le marché médiéval se verra apporter quelques modifications, l'accent sera mis sur l´artisanat traditionnel de l´époque et la présentation d´échoppes médiévales de qualité internationale."
Aaahhhh bon ???? Parce que bien sur les "coiffes" médiévales en boudin rose fluo et les épées pour enfant en carton, c'est historique !!  Bref des stands pour touristes après une entrée à 6€, ça fait mal ...

 Une organisation qui devait être béton :
"Pour réaliser ce projet et donner à notre événement l’ampleur internationale qu’il mérite nous avons fait appel à une équipe de professionnels de l’organisation de fêtes médiévales".
Euh… Oui…. Sachant qu'entre le programme sur le site internet et celui sur le papier distribué, des animations avaient déjà disparu … Belle surprise !! Mais entre le programme papier et la réalité encore plus drôle : des annulations, des déplacement non annoncés (les Dragons du Cormyrs annoncés à 22h30 Taverne de Cornemel (payant) se retrouvant dans les remparts (gratuit) etc.
(Comme organisation béton, on a vu mieux).

En résumé :

Pour participer à ces médiévales, il a fallu payer :

6€ d'entrée + 20€ de spectacle du soir + 30€ de banquet (56 €) + divers achats à prix coûtant dans les stands (s'il vous reste encore de quoi payer, bien sûr, car pour la totalité du spectacle, on a presque déjà déboursé 60€ par personne !!
Et tout ça, pour 2 fois moins de stands, des animations annulées ou déplacées et une organisation qui part dans tous les sens !

Donc, merci à la Mairie de ne plus subventionner cet événement culturel (qui attirait déjà pas mal de monde), merci aux commerçants d'avoir fait en sorte que cette manifestation soit reléguée hors des remparts et merci à l'organisation d'être aussi … désorganisée.

Un beau gâchis pour cette Saint Louis 2011 qui les autres années était une des meilleures manifestations médiévales de la région !"

Une nîmoise en colère - 22 août 2011 -

       

Un autre témoignage : "St louis 2011 = Véritable Fiasco  !!"

Fans, depuis des décennies, des festivités médiévales de la région, nous avions déjà déserté celles de Sommières où le tiroir caisse avait repris du service pour collecter la Dîme. Nous voici donc à Aigues-Mortes en 2011 et revoilà le spectre de la Gabelle.

Le "bouche à oreille" des estivants s'est répandu comme une trainée de poudre dans tous les campings de la région dès la première journée et a dû avoir un impact certain car lorsque nous sommes arrivés en ville, elle était si vide que nous nous sommes posés la question : "On s'est trompé de jour? Il n'y a personne !"

Nous allons rapidement découvrir  pourquoi.

Le marché : payant, 6 euros par adulte . A quatre, ça fait mal !! Plusieurs personnes ont fait demi-tour.
Payer pour aller au marché ? pour en plus repayer  : 20 euros le spectacle + les babioles + un petit verre de ci + une épée de là.

Le restaurant : 2 euros de plus pour être en terrasse !! Pour voir le défilé ? invisible aux terrasses des restaurants !!

  Le programme quant à lui, c’était du n’importe quoi. Rien n’était respecté.

Nous avons donc posé notre mécontentement et notre ahurissement quant à l'organisation sur le livre d'or de l’office du tourisme.
Et nous n’étions pas les seuls.

Vivement l’année prochaine avec l'espoir de retrouver la fête, son Roi, ses danseurs, ses lépreux et la joie de tous (absente cette année). Revenons aux valeurs fondamentales de partage, de convivialité et de plaisir, abandonnons le fric à tout prix.
Nous avouons préférer le bénévolat gentiment désordonné mais naturel et authentique que le professionnalisme financier.

Vacanciers Génovéfins (91) mécontents - 29 Août 2011

 

La Mairie a répondu en ces termes aux mécontents :  

"... Sachez que depuis toujours cette manisfestation est organisée par une association de bénévoles qui détermine le déroulement et les attractions de la manifestation. Face aux enjeux croissants liés à l'ampleur prise par ces festivités et par les contraintes toujours plus fortes en matière de sécurité, l'association a souhaité, cette année, expérimenter une formule qui a du succès en d'autres lieux, en s'appiuant sur des prestataires professionnels. Force est de constater que ces gens n'ont pas respectés la programmation qu'ils s'étaient engagés à fournir et que les conditions climatiques ont par ailleurs obligé les organisateurs à décaler certains spectacles. De tous ces éléments, la ville n'a été informée qu'au fur et à mesure de leur déroulement, devant entendre la légitime colère de certains visiteurs.

Depuis cette malheureuse expérience, la commune travaille à une nouvelle formule de cette manifestation qui associerait davantage la population et les commerçants de la cité pour retrouver ce qui a toujours fait l'authencité de la Saint Louis à Aigues-Mortes : le marché médiéval et les défilés costumés ..."

 

 

Réponse pleine d'espoir pour la future St Louis ?
Rendez-vous est pris pour l'année prochaine, même lieux, même cieux ...
A la longa, veiren ...

Juillet, webmestre du site, 17 novembre 2011

 

 

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2010

"La St Louis 2010 a fêté ses 25 ans avec brio"

 

La fête de la St Louis 2010 semble avoir fait l'unanimité. Pour fêter les 25 ans, les lanceurs de drapeaux de Florence (ITALIE) ont enchanté la cité.

Photos d'Eliane : les lanceurs de drapeaux de Firenze

 

Les points forts :

 Les lanceurs de drapeaux

 Le superbe défilé entre "côtes de mailles et soleil de plomb" (comme le dit si bien le Midi Libre dans son édition de samedi).

 Un magnifique feu d'artifice
Une bonne ambiance au banquet du vendredi soir

 

 Photos de Camargue en Vadrouille : Le Roi, l'oeil pétillant de malice - L'équilibriste entre émerveillement et étonnement - La magicienne.

 

Les points faibles :

 Un léger manque d'organisation et une sympathique pagaille
 L'entrée du village médiéval à 5 euros (certains n'y sont même pas entrés !!) 
 Le repas du banquet du vendredi décevant, un accueil personnalisé aurait été le bienvenu.

 

Les solutions :

 Oublier le programme et flaner au fil des rues, la surprise sera au rendez vous
 Venir costumé, comme Anthony, en famille, en groupe avec des amis, participer aux défilés et aux festivités à 100%.

Dans les rues de la cité

Photos d'Anthony

 

Merci aux Lanceurs de Drapeaux de Firenze pour les photos de groupe et pour leur prestation

Juillet, webmestre du site - Août 2010
Je vous invite à visiter la page FACEBOOK afin de profiter des nombreuses photos déposées par les fans.
Merci à tous :)

2010 : Edition Spéciale Facebook

 

"La St Louis 2010 : Aigues-Mortes hisse l'étendard ... come ai vecchi tempi !!"

Oyez Oyez Braves Gens, cette année nos amis italiens sont de retour !! Les drapeaux reprennent leur course virevoltante dans les rues de la Cité. Une question persiste : seront-ils livrés dans la bonne livrée ? Réponse les 20, 21 et 22 août 2010.

Quelques nouveautés cette année :
un campement complet Place de La Viguerie
une lice de combat Place St Louis
un grand concours du Meilleur Archer de la 7° Croisade dans le Village Médiéval
des animations Place Philippe le Hardi.

N'hésitez pas à consulter le plan, car je me souviens de Kcepié qui, en 2006, avait cherché pendant tout le week end la Cour du Gouverneur !!
Il avait eu très très chaud à tourner en rond dans la cité.
Depuis il revient tous les ans et pourrait vous servir de guide ... quoique je ne suis pas sûre qu'il sache où se trouve la Place Philippe le Hardi !!

Le feu d'artifice sera au rendez vous pour clôturer ces fêtes 2010.
J'attends vos photos des lanceurs de drapeaux pour ma collec ... merci d'avance ;P

Arrivederchi !!

Juillet, Webmestre du site.

 Le Roi St Louis 2009

Photos d'Yvan et Ingrid - 2009

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2009

"La Giconda di Aigues-Mortes"

ou "La St Louis 2009"
vue par Ingrid et Yvan, internautes belgo-hollandais

Photo et commentaire d'Ingrid et Yvan que je remercie vivement
Juillet, webmestre du site - Janvier 2010

 

"C’est avec plaisir que nous avons retrouvé les robustes remparts d'Aigues-Mortes et que nous avons rendu visite au musée de la Tour Constance, où tant de femmes innocentes ont été retenues prisonnières à cause de leur convictions religieuses.

Nous avons pu assister au défilé et admirer tous les efforts accomplis par tant de groupes pour restituer l’époque de Saint Louis. Nous avons vu défiler, à cheval, leurs majestés le roi et la reine, les religieux, les bourreaux coiffés de rouge, les grimaces des mendiants, les musiciens avec leur cornemuse, flûte, vielle et tambour. Nous avons assisté à la Sainte Messe et nous avons pu chanter en latin comme cela se faisait traditionnelLement par le passé.

Nous aurions beaucoup aimé obtenir un tête-à-tête avec Monsieur Hébrard et ses musiciens que nous avions vu à l’œuvre en 2003, Place Saint-Louis. Le son de ses instruments anciens (deux cornemuses et des crotales) ainsi que les chants nous avaient profondément touché.

Nous regrettons aussi l’incident de l’ours qui en s'échappant a perturbé le déroulement du programme du samedi après-midi et l’accueil peu sympathique qui nous a été réservé dans le domaine des chevaliers à 14h : « Nous vous prions de bien vouloir quitter ce domaine !!! ».

Nous avons aussi un peu l’impression, contrairement à 2003, compte tenu des innombrables tables de restaurant encombrant la presque totalité de l’espace de la Place Saint-Louis, que l'aspect commercial ait pris le pas sur l'aspect culturel …

Sachant toutefois que la perfection n’est pas de ce monde, nous sommes heureux d’avoir pu assister à ces fêtes de la Saint-Louis 2009 et nous espérons, dans un avenir très proche, pouvoir y revenir afin d’apprendre à connaître beaucoup mieux encore la richesse du terroir". 

 

Avant tout, un petit hommage aux lanceurs de drapeaux : une manifestation extraordinaire qui honore nos fêtes depuis plusieurs années.
Pourtant cette année, ils ne participeront pas à la fête de la St Louis 2009 : leur costume n'étant pas d'époque !! 
Petit rétrospective pour leur rendre hommage car même avec le "mauvais costume", ils ont leur place dans le défilé.

Il faut savoir que :
"Les origines de l’ancien art du lancer de drapeaux, qui a donné naissance au "Groupe Historique et Lanceurs de Drapeaux de Castiglion Fiorentino", remontent au 13° siècle: à cette époque, dans toute l'Europe, les portedrapeaux des compagnies militaires des villes fêtaient certains événements, en effectuant ces exercices difficiles de lancer de drapeaux".

Juillet, webmestre du site - Juin 2009


2006

En 1992 : ils étaient déjà là !


 

 

 

 

En 2008

 

 

 


 


 


 


 


 1992


2008

 

 "La Saint Louis 2009 " : Aigues-Mortes l'Astucieuse

Malgré les déceptions, les festivités s'organisent autour de la cité.

Astuce pour profiter pleinement des festivités sans dilapider ses deniers

- se costumer en chevalier, gente dame, troubadour, musicien ...

  ce costume vous ouvrira les portes du village médiéval (l'entrée du village est gratuite à toutes personnes costumées donc n'hésitez pas)
 et vous permettra de participer également au défilé (si les règles n'ont pas changé...)
  si vous savez lancer les drapeaux, foncez ... vous ferez sans doute un tabac, vu que la concurence sera inexistante (obligation majeure (en plus de manier le bâton avec dextérité, avoir le costume du XIIe).

 Pour réussir son costume :

   un après midi suffit pour confectionner une petite tenue pour les enfants : un caleçon long ou une simple robe avec une jolie tunique galonnée par dessus et le tour est joué.

   l'année dernière était organisé un point maquillage place St Louis, maquillage qui peut finaliser un costume avec succès.

   épée, bouclier, arc et autres accessoires artisanaux sont vendus au marché médiéval. Confectionnés en bois, ils traversent les ans (cf. photos). Découverts en 1995 sur le marché médiéval, ils ont depuis fait honneur avec enthousiasme aux St Louis qui se sont succédées, ont servi d'accessoires aux fêtes carnavalesques, ont bataillé sans relache durant les goûters d'anniversaire et autres mascarades en tout genre ... et ont toujours fait l'unanimité.

Les festivités devraient débuter le vendredi 21 août (14H)

En attendant le programme officiel  (rarement avant le 15 août):

Sachez que d'une année sur l'autre les festivités sont pratiquement identiques, donc vous pouvez consulter le programme de l'année dernière (en bas de page).

Je crois savoir que :

   les lanceurs de drapeaux, pourtant très appréciés, ne seront pas de la partie cette année (dommage).
   l'entrée du village sera à 5 euros pour les adultes, 3 euros pour les enfants (oui, les enfants sont taxés cette année, oups !!) et gratuit pour les personnes costumées, des animations ponctuelles et variées y seront proposées,
   l'embarquement du Roy et le feu d'artifice sont prévus en clôture des festivités le dimanche soir.

Faites preuve d'imagination et d'astuces, Festoyez et n'oubliez pas de m'envoyer vos impressions et vos plus belles photos ;)

Juillet, webmestre du site
Juin 2009

 

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2008

 

 "La Saint Louis 2008 " : Aigues-Mortes l'Indécise

Le retour aux festivités "intra muros" avait pourtant bien été apprécié l'année dernière et l'année d'avant  (et par nos amis touristes et par les habitants de la cité), et pourtant, pourtant ...

Cette année Aigues-Mortes, indécise, n'est pas parvenue à trancher :
            - payant ou pas payant ?
            - Intra Muros ou Remparts Sud ?

Résultat :
            - l'entrée du campement médiéval situé remparts sud (Porte de l'Organeau) sera payante à 4 €
:/ (dommage, dommage !!) sauf pour les enfants jusqu'à 4 ans et les personnes costumées.
            - et le marché médiéval sera intra muros et gratuit. De plus plusieurs animations (voir programme), fort heureusement, agrémenteront nos petites places et nos coins de rues.

L'embarquement du Roi pour les croisades clôtura cette fête de la St Louis 2008.

Je me souviens de l'époque où le Roi embarquait sur sa galère, sur le Canal face à la Tour de Constance après un superbe feu d'artifice, sons et lumières. L'effet en était que plus réaliste.
Le but étant de rassembler embarquement et feu d'artifice en un même lieu, je crois savoir qu'aujourd'hui il n'est plus possible que cela soit fait du côté du canal.

Toutes les festivités sont assurées par diverses compagnies théâtrales : La Nouvelle Cigale, La Compagnie Au Clair de la Bulle, celle de la Tour Pontificale et des Baladins du Rire, sans oublier la Compagnie Osco et Danse et Pas, celles des Trencavels, les 4 Vents, les Chevaliers des Dunes .... et j'en oublie, et j'en oublie ...

Les festivités débuteront le vendredi 22 août à 20H avec la Veillée d'Armes, le Défilé aux Flambeaux et l'ouverture de la Taverne de la Reine Blanche avec animation musicale. .

Je remercie les Aigues-Mortais qui me lisent et qui n'hésitent pas à m'indiquer les petites erreurs qui se glissent parfois sur mes pages. *
Juillet, webmestre du site

 

Affiche de Christophe Polge

 

 

 

- Galerie de Portraits 2008 -

 

 

 

 

 

 

Midi Libre - 24 août 2008
La Saint Louis, une leçon d'histoire festive.

Hier à midi, aux pieds des remparts d'Aigues-Mortes, Patrick et Michèle se sont unis, à genoux et en public. Patrick a passé l'anneau à chaque doigt de sa promise, puis lui a remis une charte. Elle, en signe de pureté, fut soumise au test de la bougie.

La St Louis a débuté vendredi soir et la cité vit depuis à l'heure médiévale, avec la volonté de rester fidèle aux faits historiques. "Pour la scène du mariage, nous nous sommes basés sur les archives du Palais des papes d'Avignon. Nos scènes de Torture et la pesée des âmes relatent des faits réels. Il n'est pas question de détourner l'histoire".

Autour de la place St Louis, cœur de la cité tout le monde s'accorde : depuis sa création, il y a 24 ans, la St Louis honore le roi et l'histoire locale de manière festive et historique. Et comme le relatent les tableaux d'époque, le Roi St Louis déambule dans les rues d'Aigues-Mortes accompagnés des Comtes d'Anjou et d'Artois.

Jacques Hébrard, fondateur de la compagnie Carlamusa (cornemuse en provençal) méne un travail à l'année pour mettre la main sur des partitions d'époque. Certes, internet facililte largement la tâche mais ne mène pas toujours au trésor. Marlène, à la tête du groupe de danse La Cour du Dauphin, avoue qu'il existe très peu de danses médiévales.

Au final, le public s'amuse et apprend en même temps. "Les habitants jouent le jeu de manière fidèle. Ici, il n'y a pas que les pierres qui respirent l'histoire".

Source : Midi Libre - Août 2008

 

La Saint Louis 2008

La Saint Louis 2008

 

 Les Fêtes de la Saint Louis 2007

 

 "La Saint Louis" : retour aux sources  

Encouragés par le succès remporté par la fête de la St Louis recentrée intra muros en 2006, aigues-mortais, commerçants, passionnés d'Histoire, anciens et nouveaux bénévoles, Tous se sont à nouveau mobilisés pour faire de cette fête médiévale, une manifestation populaire, culturelle et religieuse et redonner vie et renommée à notre cité.

Marché médiéval, tournoi, défilé, animations de rues, grand messe, spectacle pyrotechnique et embarquement sont de nouveau au programme pour célébrer, comme il se doit, la fête de la St Louis.

Costumés en troubadours, gentes damoiselles ou chevaliers, vous pourrez participer au défilé, assister au tournoi des chevaliers et à l'embarquement final.

Cette année, le Conseil Municipal d'Enfants et de Jeunes (CMEJ) d'Aigues-Mortes participera aux festivités en vendant pour un euro symbolique, le programme de la fête accompagné d'un pochon de fleur de sel.

Les festivités débuteront le vendredi 24 août à 20H avec le défilé aux flambeaux.

 Le programme 2007

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2006

 

 

 

 "La Saint Louis" : Cette année, la fête reprend du service

 Après une pause en 2005,
la fête de la St Louis est fixée aux 26 et 27 août 2006.
L'association La Médiévale d'Aigues-Mortes, composée de commerçants, d'élus et de bonnes volontés, va prendre en charge l'organisation de la fête .
C'est au théatre L'Alauda que la mission a été confiée : marché, taverne, scènes de vie médiévales, tournois de chevalerie, défilés en armes ...
Toutes les animations seront recentrées dans la cité, avec plus de cent cinquante participants.
Les Salins du Midi, Listel et la Mairie d'Aigues-Mortes offrent leur aide financière à cette manifestation.

Source : Midi Libre - Mars 2006

 

Un fou du Roy relance la St Louis.

L'an passé, la ville avait décidé de faire l'impasse sur sa traditionnelle fête qui replongeait chaque été la cité dans une autre époque pour les plaisirs des locaux et des touristes... Cette année, Stéphane Marin, un commerçant passionné de l'époque médiévale, a décidé de se lancer dans l'organisation d'une fête et d'offrir à St Louis et aux habitants un week-end de festivités authentiques... Pour autant, pas question de border un événements avec quelques stands par ci par là, Stephane Marin désirait des chevaux, des costumes, musiques et jeux d'époque. D'abord seul, il a embarqué avec lui l'association des élus et commerçants pour convaincre des sponsors et imaginer des combats de chevaliers, des défilés de sieurs et damoiselles et inviter une vingtaine de troupes à se joindre à la fête. Résultat : avec un budget de 70 000 € essentiellement partagés entre mairies, les Salins et Listel, et au terme de six mois de travail, le Fou du Roy verra les 26 et 27 août prochains Aigues-Mortes se transformer : les ruelles de la ville seront recouvertes de paille, un campement de moines soldats sera dressé, les arts de la chevalerie seront en démonstration, la taverne de la reine blanche sera constuite, un bal médiéval est prévu et les lanceurs de drapeaux invités. Des chevaliers s'affronteront lors d'un tournoi nocturne dans le décor naturel des remparts .... Le principal organisateur souhaite cette manifestation joyeuse et ludique. Sans doute songe-t-il à faire naître quelques passions, celle qui l'anime. Son café, avec un décor d'armures et de lances est totalement dédié à sa passion. "J'aimerai organiser des manifestations plus régulières dans l'année et pas seulement une fois l'an". Tout dépendra certainement du succés de cette nouvelle St Louis.

Source : Midi Libre - Août 2006

Malgré quelques petits "couacs", le bon Roi St Louis a réussi son entrée dans la ville d'Aigues-Mortes.

Pourtant la fameuse fougasse d'Aigues-Mortes n'était pas au rendez-vous de la dégustation, Place de la Viguerie, mais les troupes chevaleresques présentes ont réussi à la faire oublier. Les enfants ont appris, dans le rire et la bonne humeur, à bastailler tels de vrais chevaliers.

Et c'est d'un pas égal et portant fièrement leurs affublements de circonstance qu'ont défilé Chevaliers, Templiers, Troubadours, Gentes Dames et Damoiseaux. La troupe de Lanceurs de Drapeaux, a enchanté les nombreux curieux rassemblés Boulevard Gambetta.

Voici que s'avancent les joyeux ménestrels avec leurs veuzes (ancêtres de la cornemuse), leur vielles à archer (ancêtres du violon), leur cromornes (flûtes à bec ouvert) et les crotales (petites clochettes). Tout ce petit monde se cale sur le davul, un tambour qui sonne comme une grosse caisse.

Et en avant la musique ...

 

Remparts Sud, les festivités auraient pu se terminer en catastrophe, une catapulte mal positionnée, projetant un de ses boulets dans le parc à chevaux . Les chevaux n'en garderont qu'une petite frayeur et feront le vœu pour que l'année prochaine, leur parc soit plus à l'abri des maladroits.

Pendant ce temps, certains visiteurs munis du programme des réjouissances ont erré dans la ville sans trouver la fameuse Cour du Gouverneur (située au pied de la Tour de Constance) et n'ont pu assister à l'adoubement du chevalier. Ils ont promis de revenir l'année prochaine, et sont fiers aujourd'hui de connaître Aigues-Mortes aussi bien que les autochtones.

Malgré tout le plaisir de voir leur ville en liesse fêter Saint Louis, le grand regret des Aigues-Mortais aura été l'absence du traditionnel embarquement du Roi suivi du feu d'artifice.
Mais ce renouveau n'en est qu'à son premier chapitre.

Juillet, Webmestre du site - 30 Août 2006
Merci à Kcepié et à TeaPot pour les photos 2006

Soyons confiants en l'avenir ............

 

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2004

 

 

2004 : 20 ième anniversaire des Fêtes de la Saint Louis.

Un village médiéval est reconstitué à cette occasion, organisé en ruelles et quartiers,
aves ses marchands ambulants, ses métiers sans oublier son incontournable tournoi de chevalerie,
qui vous transportera dans un autre monde fait de poésie et de rudesse. Pendant 3 jours, 250 personnes
(artisans, soldats, archers, troubadours, musiciens, damoiselles, damoiseaux, marchands ...)
se préparent au grand départ de la croisade pour Jérusalem !

 

 

 

Dans l'attente de l'arrivée de leur Roi,

le Campement des Croisés  est en pleine effervescence  :

Campement des militaires :

les seigneurs, chevaliers, Héraut d'arme,
cohabitent dans l'attente du départ.

 

 

Camp du levant :

une promenade sur l'orient, où le thé à la menthe fume sur les braises.

Camp des templiers :

les exigences monacales de leur engagement religieux leur imposent de suivre des règles de vie incompatibles avec les  mœurs dissolues des autres chevaliers.

Camp des artisans de la guerre :

les meilleurs fabricants d'armes y sont rassemblés. On s'affaire autour des machines de guerre

L'entrepôt des marchandises :

le Roi fait livrer de la nourriture, on profite de disposer sur place vin et céréales en prévision du voyage.

 

La lice :

les chevaliers s'affrontent dans des tournois équestres. Les acrobates, voltigeurs, musiciens s'y retrouvent pour divertir le bon peuple.

Le marché médiéval :

ce lieu haut en couleus où s'échangent les marchandises les plus diverses et précieuses.

La taverne de la Reine Blanche :

la boisson y coule à flot, on y croise chevaliers, soldats, marchands et artisans en quête de détente.
Les saltimbanques et troubadours ne manquent jamais une occasion de s'y produire

 

 

 

Merci à Kcepié pour les photos 2004
Les spectacles, bals et animations musicales  ... sont assurés par : les Lumanthropes, Carlamusa, Waraok, In taberna, Koltés, et la compagnie médiévale de Provence.
L'affiche est réalisé par David Sol.

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2003

 

 

 

La fête de la St Louis :  23 et 24 Août 2003 - Aigues-Mortes, la "profiteuse "

" 5 euros pour St Louis "

Cette année et pour la première fois depuis presque vingt ans (!!), changement de programme :

Les animations des fêtes de la St Louis seront marquées par le signe de l'euro!!

Et oui, pour ne pas se différencier des autres villes touristiques, pour ne pas dénoter au milieu d'un monde où le profit et l'argent dominent, Aigues-Mortes après avoir installé des caisses à toutes ses portes, a décidé d'en installer une aussi à l'entrée du marché médiéval de St Louis !

L'affiche, le plan du désastre et le programme suffiront à renseigner les malheureux qui voudront débourser 5 euros pour flaner sur un marché qui devrait être GRATUIT !!

Juillet, webmestre du site

 

 

La fête de la St Louis Août 2003

21 Août : La St-Louis se prépare.
Samedi et dimanche, la cité sera en liesse : campement militaire, marché, spectacles équestres, baladins, défilés, bal, taverne, procession, grand-messe, vêpres embarquement... Un vent d'histoire soufflera sur la ville et l'on remontera le temps.
En attendant, le comité de la Saint-Louis s'active pour que tout soit prêt. Les couturières ont terminé leurs ouvrages, le choix des animations et des exposants du marché est arrêté. Mais il reste du travail!
Aux remparts sud, après le nettoyage du terrain et l'installation de barrières et de gradins par les employés municipaux, quelques membres du comité montent la taverne et les palissades de bois, pendant que d'autres s'occupent du bateau.
Ce nouveau bateau, on aurait dû le découvrir l'an dernier, mais la pluie était venue perturber la fête. C'est donc dimanche que tous les spectateurs de l'embarquement pourront le voir.
Aujourd'hui, tout est presque terminé : encore quelques heures de travail pour les petites mains du comité qui poncent, peignent, décorent et créent le fameux navire. Un travail mené dans la bonne humeur et où chacun met du coeur à l'ouvrage. Un travail qu'il fauda avoir fini vendredi soir. Car après , ces mêmes petties mains seront partie prenante de la fête : les uns seront moines, les autres chevaliers, gentes dames, notables et autres personnages ...
Entre coups de pinceau et galéjades, le bateau prend tournure malgré le coup de vent de dimanche, qui a endommagé quelques éléments de la coque.
Le public appréciera le résultat dimanche soir, aux remparts sud, quand il viendra s'accoster face à la porte des Moulins pour l'embarquement du roi, de la reine et de la cour, sous un feu d'artifice étourdissant.

22 Août : St-Louis reprend ses quartirers dans la cité.
Quand les damoiselles, gentilshommes, troubadours et autres chevaliers envahissent les rues d'Aigues-Mortes, l'heure est à la fête de la Saint-Louis. Pour la 19e année consécutive, la cité rendra hommage, ce week-end, à son fondateur Louis IX, il deviendra Saint Louis après sa canonisation 27 ans après sa mort. Le roi Louis IX, qui n'avait pas de port en Méditerranée, indispensable pour ses départs en croisades, jeta son dévolu sur ce qui n'était qu'un pauvre village, pour en faire une forteresse.
Ces samedi et dimanche, les Aigues-Mortes porteront leurs plus beaux costumes, abandonnant tous les artifices modernes, tels les téléphones portables ou les montres. Les commerçants transformeront leurs boutiques en échoppes. Le Moyen Age sera à nouveau de retour intra -muros, mais également du côté de l'esplanade bordant les remparts sud. Les Bâtiments de France ayant cette année refusé qu'une partie des animations aient leur dans la cité, sans en indiquer les raisons, le comité de la Saint-Louis s'est donc replié sur cette solution, qui fi nalement donne une nouvelle dimansion aux festivités, avec vu sur les salins du midi.
L'esplanade accueillera donc le campement médiéval, qui pourra prendre ses aises, le marché médiéval aux allées ombragées, l'initiation aux tirs à l'arbalère, ou encore les tournois de chavalerie, une toute nouvelle animation.
Intra-muros, entre parade musicale, bal médiéval, ou contes, les deux journées seront bien remplies.
Deux points forts ponctureront les festivités,. D'une part les défilés le matin, avec notamment le samedi la remise des clés de la ville devant 150 personnes costumées, accompagnées de chiens, de loups, de rapaces et d'ourses. Le dimanche, défilé et messe seront l'occasion d'une reconstitution historique.
D'autre part, le clou du spectacle sera encore et toujours l'embarquement du roi sur le navire, le conduisant vers "ces terres impies" pour y mener croisade. Une reconstitution, toute en couleur et au mileu du feu d'artifice.

 

23 Août : Grand pavois dans la cité.
Ambiance festive et médiévale à Aigues-Mortes en ce 23 Août, où on c élébrait Saint Louis.
#Dans l'intimité du sénéchal . Messire Thibault de Saint-Hilaire s'est installé pour deux jours au pied des remparts sud de la cité. Sous sa tente, le confort est sucinct. Un coffre, pour y glisser ses vêtements, et ils sont nombreux, sur lequel trône son couvre-chef, sa couche, une simple paillasse, un fauteuil et quelques tapis. Les moines chevaliers qui l'accompagnent sont logés à la même enseigne, sauf qu'ils sont deux par tente.
#Le défilé , le point d'orgue. Prndant les deux jours de fête, quatre défilés historiques ont silloné la cité. Une attraction qui permet aux chevaliers, nobles dames, prisonniers en cage et gueux... de sortir de leur campement, avec leur animaux favoris, cheins, loups et rapaces.
#Un peu d'histoire. Les fortifications de la cité d'Aigues-Mortes datent du XIIIe siècle. louis IX, qui avait besoin d'un port en Méditerranée pour ses départs en croissade, jeta son dévolu sur ce coin de Camargue. La construction des remparts débuta en 1241 par l'édification de la tour de Constace, suivie de celles des murailles et des portes.
#Le forgeron aux commandes. Parmi les nombreuses animatiosn proposées au campement, celle du forgeron a attiré un jeune public, ravi de pouvoir battre le fer.
#A l'heure médiévale. La fête de la St Louis, c'est l'affaire de toute une cité. Les habitants, parés de superbes costumes, les patrons des boutiques ou des restaurants, qui participent à la décoration, tout le monde joue le jeu.
# Saint Louis pavoise. Le roi Louis IX accompagné de son épouse Marguerite de Provence, pavoise dans les rues d'Aigues-Mortes, après que les clefs lui ont été remises.

Source : Midi Libre Août 2003

 

 

 

Les Fêtes de la Saint Louis 2002

 

La Fête de la St Louis : 24/25 Août 2002  - Aigues-Mortes, la pieuse :

Dix-septième édition de la fête de la Saint-Louis.

Comme en 1248, Louis IX fait son entrée dans la ville, accompagné par les Grands du Royaume qui ont accepté de le suivre dans cette aventure, il échange ses terres de Sommières contre la cité camarguaise pour partir en croisade.
Après un réveil de la cité, en musique, un programme très varié attend les visiteurs : ouverture du camp et du marché médiéval, défilé historique et place Saint-Louis : « Les combats ».
L
oups, faucons et même ours sont venus battre le pavé aux côtés des troupes, chevaliers, soldats et gueux, tous unis par leur fidélité à leur roi Louis IX, saint et impitoyable, seigneur de guerre et implacable adversaire des derniers Cathares, rebelles à leur foi et à leur roi.
Les festivités de la cité aiguesmortaise évoque l'entrée royale de Saint Louis pour ses septième et huitième croisades en Egypte et à Tunis.
L'évènement le plus important : l'embarquement du roi effectué en soirée, dans une mise en scène pyrotechnique. Durant toute la nuit, ménestrels et danseuses, animent le bal médiéval où les fous du roi ont quartier libre.

 

 

 

 

 

 

 

Le Moyen âge s'offre un come-back à Aigues-Mortes

Monique, Odette, Suzette et Guiguitte les mains dans les étoffes, les yeux fixés sur l'ouvrage, les petites mains de la fête de Saint-Louis s'affairent aux derniers ajustements. Ces costumières bénévoles n'ont pas chômé en confectionnant une montagne d'habits médiévaux et autres coiffes d'époque. « On a commencé au printemps pour que tout soit prêt ce week-end » , indique Odette. Ça pique, ça coud, ça découpe et forcément ça discute au milieu des tissus et des machines à coudre...

Mine de rien, la Saint-Louis est pratiquement le fruit d'une année de travail. Tant sur le plan de l'organisation que sur le terrain purement festif.
Près de 40 bénévoles sont actifs tout au long de l'année (comédiens, artisans...) en prévision de la fête, 700 costumes d'époque auréauleront ces deux jours de festivités..
Ce rendez-vous est voulu comme une grande fête populaire qui célèbre l'histoire de la cité et qui rassemble toutes les générations, on achète médiéval au marché, on s'entraine médiéval au campement, on mange médiéval et on danse médiéval ...
A l'ombre des remparts, près de 20 événements (quotidiens) jalonneront ce qui figure et retrace le départ de Saint-Louis pour les croisades.

 

 

 

 

 

 

 

Le Passage de St Louis sur ses Terres Aigues-Mortaises

 

Carte Postale Souvenir

 

 

  Le Programme : samedi 23 Août et dimanche 24 Août 2014

Samedi 23 août 2013
10h : Ouverture du marché médiéval
11h : Défilé historique
11h30 : Remise des clés de la ville au Roi et ouverture des portes de la Cité
En journée : Animations dans les camps médiévaux à l’intérieur des remparts:

frappe de monnaies, épices, tir à l’arc, cracheurs de feu, fonderie,

atelier cuisine médiévale et élixirs

Combats d’épée et rixes (duels et en bandes) et animation musicale
21h : Défilé historique
22h : Fermeture marché médiéval
23h : Bal médiéval sur la place Saint Louis

Dimanche 24 août 2013
10h : Ouverture marché médiéval
10h : Défilé historique
10h30 : Remise des clés de la ville au Roi et ouverture des portes de la Cité
10h45 : Messe solennelle en présence des personnes costumées
12h : Sortie de l’église et défilé vers le marché et la taverne
13h : Théâtre de tréteaux, pièce médiévale, par la Cie Nouvelle Cigale
Toute la journée : Animations dans les camps médiévaux 
21h : Dernier grand défilé aboutissant au canal
22h30 : Embarquement de St Louis et la Cour sur des barges et voiles latines dans el canal. Feu d’artifice, spectacle pyro-symphonique et embrasement du canal.
23h : Fermeture marché médiéval

 

Source et Affiche  : Office du Tourisme (pré programme sous réserves) - 07/08/2013

 

*Cetains internautes m'ont reproché mes propos amers sur la St Louis et mes critiques infondées (!?).
Sachez que vous trouverez sur cette page : le programme de la St Louis, quelques articles parus dans la presse et mes commentaires personnels.
Et oui, en qualité d'Aigues-Mortaise estampillée Ventre Bleu, je m'octroie le droit de donner mon opinion sur les pages de mon site.
Sachez que "notre" St Louis vaut le détour, avec ou sans campement, avec ou sans feu d'artifice et que les plus réussies sont souvent les plus simples.
J'ai assisté à plusieurs St Louis à travers la région et aucune ne possèdera jamais ce cadre exceptionnel que nous apportent "nos" remparts.
Le reste sera à l'appréciation de chacun ...
Juillet, Webmestre du site

 

 


Accueil

Le Programme
Retour à l'Accueil
La Ville
Les Croisades de St Louis
Les Affiches